GORGERETTE

Prononciation : gor-je-rè-t'
Nature : s. f.

1Sorte de collerette que les femmes portaient autrefois.
De la base du bec prend naissance une sorte de gorgerette formée d'une poche, laquelle tombe et flotte librement sur la gorge et la partie supérieure du cou , BUFF. , Ois. t. IV, p. 112
À Notre-Dame de Lorette J'ai promis, dans mon noir chagrin, D'attacher sur ma gorgerette.... Les coquilles du pèlerin , V. HUGO , Ball. 6
2Ligature qui attache un bonnet sous le menton des enfants. 3Fauvette à tête noire. XIIIe s.
....Que nulles gorgeretes à bacin ne soient fetes que l'endroit et l'envers ne soient nuefes et toutes de coton dedenz , Liv. des mét. 371
XIVe s.
Hyaumes fondent, targes deffacent, Mailles chiéent [tombent] de gorgeretes , DU CANGE , gorgale.
Dérivé de gorge ; provenç. gorgeyreta ; ital. gorgieretta.