GODILLE

Prononciation : go-di-ll, ll mouillées
Nature : s. f.

1Aviron qui, placé dans une entaille arrondie sur le derrière d'une embarcation, sert à la faire avancer et à la diriger. 2Partie du télégraphe à cadran. 3Godille évolueur, nom donné par M. Glotin à un propulseur alternatif de son invention, qui est applicable aux navires de petite vitesse et à petit tirant d'eau. Origine inconnue. GODILLE. Ajoutez : 4Une godille, un bateau à godille.
Godille japonaise, mesurée en 1867, faite d'après les plans de M. Armand Paris, lieutenant de vaisseau , Journ. offic. 23 fév. 1874, p. 1457, 2e col.