GODAN ou GODANT

Prononciation : go-dan
Nature : s. m.

Terme populaire. Conte, tromperie. Donner dans le godant, se laisser abuser.
C'était bien certainement à eux à qui je devais cet inepte et hardi godant qu'ils avaient donné à monseigneur , SAINT-SIMON , 291, 217
On mit Davisard en liberté [de la Bastille] ; n'est-ce pas un godan, dit-il en terme gascon quand il vit la lettre de cachet ? non, dit le gouverneur qui la lui portait, c'est tout de bon , STAAL. , Mém. t. II, p. 246
Diez le rattache au mot du Hainaut godan, appât.