GOBIN

Prononciation : go-bin
Nature : s. m.

Terme familier et peu usité. Bossu. Un petit gobin.
Afin d'y recevoir dignement le gobin Villars , SÉV. , Lett. de Bussy, 25 sept. 1677, édit. RÉGNIER.
Maudit gobin, que le diable t'emporte ! Voilà pour Euphrosine un mari bien tourné , BOURSAULT , Fables d'Ésope, V, 2
XVIe s.
Le gobin [nom donné au duc de Mantoue, parce qu'il était fort bossu] , BRANT. , t. VIII, p. 434, édit. FOUCAULT.
Ital. gobbo, du lat. gibbus, bosse, d'après Diez, qui remarque que, dans le bas-latin primitif, gibbus s'est écrit et sans doute prononcé gybbus et qu'un vocabulaire a en effet gupios, bossu, mot où l'u est l'équivalent de y ; ce qui explique l'o de l'italien.