GOBELIN

Prononciation : go-be-lin
Nature : s. m.

Esprit follet. De petits amours une bande Dansait auprès la sarabande, Et, leur faisant maints tours malins, Riaient comme des gobelins, la Henriade travestie, IX, 147. XVIe s.
Demons, cacodemons, incubes, succubes, gobelins, lutins , PARÉ , XIX, 26
Bas-lat. gobelinus, nom vulgaire, dans Orderic Vital, d'un démon qui hantait les environs d'Évreux ; angl. goblin ; du bas-lat. covalus, cobalus, qui vient du grec, méchant, malin, satyre, faune. L'allemand Kobold, lutin, est de même racine.