GOBE-MOUCHES

Prononciation : go-be-mou-ch'
Nature : s. m.

1Oiseau de l'ordre des passereaux, qui se nourrit principalement de mouches.
Une queue assez longue et dont l'aile pliée ne recouvre pas la moitié, sont des caractères que portent tous les gobe-mouches, moucherolles et tyrans , BUFF. , Oiseaux, t. VIII, p. 301 Petit lézard des Antilles, qui ressemble au stellion, et qui change, comme le caméléon, de couleur suivant les choses entre lesquelles il fait sa demeure. Il se dit aussi de quelques plantes dont la tige visqueuse ou certaines parties contractiles retiennent les mouches et autres insectes qui viennent s'y poser.
La plante nouvellement découverte dans l'Amérique anglaise (dionea muscipula, L. droséracées), à laquelle on a donné le plaisant nom de vénus gobe-mouches ; c'est une espèce de sensitive épineuse dont les feuilles se replient, et les mouches sont prises dans ces feuilles et y périssent plus sûrement que dans une toile d'araignées , VOLT. , Dict. phil. Polypes
2Fig. Terme familier. Celui qui n'a point d'avis à lui et qui paraît être de l'avis de tout le monde.
En contrefaisant cette manière d'opiner qui avait valu à d'Argental le nom de gobe-mouches , MARMONTEL , Mém. VI Homme qui croit sans examen toutes les nouvelles débitées.
J'allais avec la foule des gobe-mouches attendre sur la place l'arrivée des courriers, et, plus bête que l'âne de la fable, je m'inquiétais beaucoup pour savoir de quel maître j'aurais l'honneur de porter le bât , J. J. ROUSS. , Conf. V
Homme qui s'occupe niaisement de bagatelles. Au plur. Des gobe-mouches.
L'Académie écrit gobe-mouches avec s, et chasse-mouche sans s. Il n'y a aucune raison pour établir une différence d'orthographe entre ces deux mots. Il n'y aurait aucune faute à écrire gobe-mouche, mouche étant alors pris en un sens collectif. Gober, et mouches. GOBE-MOUCHES. - REM. Ajoutez : 2. On trouve Gobe-mouche comme nom propre, désignant les gens qui n'ont point d'avis à eux. On veut convoquer un chapitre général, faire une élection, et il y a, comme dit Gobe-mouche, bien des choses à dire là-dessus, Papiers saisis à Bayreuth, p. 144.