GNIAF

Prononciation : gnaf
Nature : s. m.

Populairement, savetier ambulant, et, par extension, un mauvais cordonnier ou bottier. Fig. C'est un gniaf, c'est un gâcheur, un maladroit. XIIIe s.
Qui d'autrui pesance Veult faire bonbance, On en dira gnaf , Poésies mss avant 1300, t. IV, p. 130, dans LACURNE
Origine inconnue.