GLOUSSEMENT

Prononciation : glou-se-man
Nature : s. m.

1Cri de la poule.
Les gloussements de la mère [faisane] prisonnière et le besoin de se réchauffer de temps en temps sous ses ailes les [les petits] rappelleront sans cesse et les empêcheront de s'écarter beaucoup , BUFF. , Ois. t. IV, p. 84
2Par extension. Les gloussements des dindons. 3Sorte d'articulation qui est propre à la langue des Hottentots. On a dit aussi glossement.
Plus je réfléchis sur la couleur de ces peuples [Hottentots], sur le glossement dont ils se servent pour se faire entendre au lieu d'un langage articulé.... , VOLT. , Amabed, 4e lettre.
Glousser.