GLOBULAIRE

Prononciation : glo-bu-lê-r'
Nature : adj.

1Terme didactique.. Qui a la forme d'un globe.
Entre cinq et six heures du soir, les énormes et magnifiques masses globulaires de fumée [dans une éruption du Vésuve] offrirent de curieux phénomènes d'électricité : de temps à autre elles se trouvaient traversées par des éclairs soit en lignes brisées ou zigzag, soit en étincelles isolées , Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIII, p. 1236 Terme de botanique. Glandes globulaires, glandes végétales de forme sphérique, ne tenant à l'épiderme que par un point. Cartes globulaires ou curvilignes, par opposition à cartes rectilignes.
2S. f. Terme de botanique. Genre de la famille des globulariées, ainsi nommées parce que leurs fleurs sont ramassées en forme de petite boule. Globulaire alypon ou globulaire turbith, appelée turbith blanc, séné de Provence et à tort herbe terrible ou malherbe, elle purge doucement, globularia alypon, L. Globulaire commune dite absolument globulaire et marguerite bleue. Globule. GLOBULAIRE. Ajoutez : 3Foudre globulaire, foudre qui se manifeste sous la forme d'un gros globe de feu se mouvant lentement et finissant par éclater avec un bruit épouvantable.
M. Gaston Planté envoie une note intéressante sur la foudre globulaire , H. DE PARVILLE , Journ. offic. 3 août 1876, p. 5879, 3e col.