GLOBE

Prononciation : glo-b'
Nature : s. m.

1Corps rond ou à peu près sphérique. Un globe de verre.
En son globe il a vu la matière première , RÉGNIER , Sat. x
Les Égyptiens reconnurent un dieu suprême malgré toutes leurs superstitions ; ils le nommaient Knef, et ils le représentaient sous la forme d'un globe , VOLT. , 1re homél. Athéisme
Des officiers arrivaient de toutes parts ; tous s'accordaient : dès la première nuit, un globe enflammé s'était abaissé sur le palais du prince Troubetskoï [à Moscou], et l'avait consumé , SÉGUR , Hist. de Nap. VIII, 6
Longtemps après sa chute [de la bombe] on voit fumer encore La bouche du mortier large, noire et sonore, D'où monta pour tomber le globe au vol pesant , V. HUGO , Odes, III, 6 Terme de physique. Globe électrique, globe de verre que l'on fait tourner sur son axe et que l'on frotte. Fig. et poétiquement. Les globes, les seins d'une jeune fille.
D'un sein plus arrondi les globes achevés D'un souffle égal et pur abaissés, élevés , LAMART. , Méd. Jeune fille.
2Il se dit des astres, des planètes. Le globe du soleil.
Vois ces sphères de feu, ces globes de lumière, Rien n'interrompt leur course ou change leur carrière , BRÉBEUF , Phars. II
Des globes qui égalent ou surpassent même de beaucoup en grandeur notre monde, des globes qui tournent autour du soleil et sur eux-mêmes, des globes qui sont le centre des révolutions de plusieurs lunes, des globes dans lesquels on découvre des parties semblables ou analogues à celles qu'on observe sur la terre, ces globes, dis-je, je le demande à la raison, seraient-ils sans habitants ? , BONNET , Caus. prem. VII, 7
Le cours silencieux De ces globes brillants dispersés dans les cieux , DUCIS , Abufar, II, 7
Je reviendrai, poursuit-elle, et ton âme Ira franchir tous ces mondes flottants, Tout cet azur, tous ces globes de flamme Que Dieu sema sur la route du temps , BÉRANG. , Treize à table.
Alors ces globes d'or, ces îles de lumière, Que cherche par instinct la rêveuse paupière, Jaillissent par milliers.... , LAMART. , Méd. II, 8
3Absolument. La terre. La formation du globe. Faire le tour du globe.
Ce globe mal connu, qu'il [Maupertuis] a su mesurer, Devient un monument où sa gloire se fonde ; Son sort est de fixer la figure du monde, De lui plaire et de l'éclairer , VOLT. , Lett. Locmaria, 17 juillet 1741
Les anciens ne connaissaient qu'une très petite partie du globe ; l'Amérique entière, les terres arctiques, la terre australe et magellanique, une grande partie de l'intérieur de l'Afrique leur étaient entièrement inconnues , BUFF. , Hist. nat. Preuv. théor. terr. Oeuv. t. I, p. 307, dans POUGENS. Globe terrestre, globe de cuivre ou de carton sur lequel est représentée la figure de la terre. Globe céleste, celui sur lequel sont représentées les étoiles dans les constellations qu'elles composent.
4
Boule ronde surmontée d'une couronne, celle-ci d'une croix, symbole de la puissance souveraine, adoptée et portée avec cette signification par les empereurs romains depuis Caracalla, et par les empereurs de l'Orient et de l'Occident , DE LABORDE , Émaux, p. 331
5Terme d'anatomie. Globe de l'oeil ou globe oculaire, l'oeil considéré indépendamment des muscles qui s'y attachent et des autres tissus qui l'entourent. Globe utérin, proéminence arrondie que l'utérus, revenu sur lui-même après l'accouchement, forme au-dessus de la symphyse pubienne. Terme de pathologie. Globe hystérique, sensation d'un corps rond qui, chez la femme hystérique, semble monter de l'utérus dans l'abdomen, dans la poitrine, et jusqu'au larynx, et produit un sentiment de strangulation. 6Terme d'art militaire. Globe de compression, espèce de fougasse préparée pour détruire une galerie de mine. 7Poisson du genre tédrodon. Espèce d'oursin. XVIe s.
Le globe du soleil est soixante et six fois plus grand que celuy de la terre , PARÉ , Monstr. 4
Lat. globus, globe, qui doit être rapproché de gleba, glèbe, et de glomerare, pelotonner.
On trouve le diminutif globeau au XVe siècle : Apparut feu à gros globeaux sur la ville de Paris , JUVÉNAL DES URSINS , Charles VI, 1381
GLOBE. Ajoutez : 8Globe a été employé dans le sens de ballon, lors de la découverte de Montgolfier.
Ce fut le 27 du mois d'août que se fit au Champ-de-Mars la première expérience d'un globe aérostatique.... le globe, impatient de s'élancer, tendait fortement la corde qui le retenait, et, comme disait le peuple, était pendu à rebours, lorsqu'enfin on l'a lâché , RIVAROL , Lett. à M. le président de ***, Oeuvres, 1808, t. II, p. 213 Dans le rapport fait à l'Académie des sciences sur la découverte de Montgolfier, on trouve l'expression de globe creux.
9Nom du projectile à l'aide duquel on éprouve, dans le mortier éprouvette, la force de la poudre. Terme d'artificier. Globe fumant, artifice qui brûle avec une fumée épaisse et suffocante. 10
Dans le quartier de Cette, nom d'un filet fixe pour la pêche , Statistique des pêches maritimes, 1874, p. 115