GLAPISSANT, ANTE

Prononciation : gla-pi-san, san-t'
Nature : adj.

Qui glapit.
Les voix des oiseaux carnassiers sont aussi désagréables que leur figure et leur plumage ; ils ne font retentir les airs que de sons aigus ou glapissants , BERN. DE ST-P. , Harm. liv. v. Harm anim. Par dénigrement. Voix glapissante, voix comparée à celle des animaux qui glapissent.
L'un traîne en longs fredons une voix glapissante , BOILEAU , Sat. III
Du grand Lully vingt rivaux fanatiques Défiguraient sur des tons glapissants Des vers français en fredons italiques , VOLT. , Goût.