GIROINDE

Prononciation : gi-roin-d'
Nature : s. f.

Nom, dans la Haute-Marne, du dévidoir.
Un ou deux ustensiles groupés sur un bout de toile, la fontaine de cuivre rouge, les assiettes de faïence, la giroinde avec son écheveau de fil, nous introduisent discrètement dans la vie bourgeoise du XVIIIe siècle , A. THEURIET , Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1875, p. 98
Dérivé du lat. gyrare, tourner (voy. GIROUETTE).