gibbosite

Prononciation : ji-bbô-zi-té
Nature : s. f.

1Terme d'histoire naturelle. Proéminence en forme de bosse.
Géologiquement parlant, ces gibbosités [certains pics des Alpes] sont le produit de l'entre-croisement de deux dislocations au moins , FOURNET , Acad. des sc. Comptes rendus, t. LV, p. 862
2Terme de médecine. Courbure de la colonne vertébrale ; ce qui y produit une bosse. XIVe s.
Une grant vaine seule qui naist de la gibbosité du foie , H. DE MONDEVILLE , f° 22
La gilbosité qui vient par deslouement des spondilles [vertèbres] ne reçoipt point de cure, puis que elle est confermée , LANFRANC , f° 56
XVIe s.
Les signes communs des luxations sont tumeurs ou gibbosités où l'os est forjetté , PARÉ , XIV, 14
....Dont s'ensuit gibbosité ou bosse , PARÉ , XIV, 17
Lat. gibbosus, gibbeux ; provenç. gilbositat, gelbositat.