GENDARMERIE

Prononciation : jan-dar-me-rie
Nature : s. f.

1Anciennement, corps composé de gendarmes ou hommes d'armes.
Sous François 1er et sous Henri II, les forces des armées consistaient en une gendarmerie nationale et en fantassins étrangers que nous ne pouvons plus comparer à nos troupes , VOLT. , Polit. et lég. Observ. sur Jean Lass, Melon et Dutot. Plus tard, nom donné à toutes les compagnies d'ordonnance du roi, de la reine et des princes. Toute la gendarmerie est commandée, et elle commencera bientôt à marcher.
2Aujourd'hui, corps militaire qui veille à la sûreté publique. La gendarmerie à cheval, à pied. Gendarmerie d'élite, dite aussi gendarmerie des chasses, troupe d'élite composée de gendarmes à cheval et faisant le service des chasses dans la maison du souverain. La caserne des gendarmes. Là-bas, à côté de la gendarmerie. XVIe s.
Il lui sembla par aventure que la gendarmerie françoise se romproit aussi facilement que les genetaires maures , LANOUE , 329
Gendarme, par l'intermédiaire d'un adjectif fictif gendarmier.