GENDARMER (SE)

Prononciation : jan-dar-mé
Nature : v. réfl.

S'emporter mal à propos pour peu de chose.
Mais il est véritable aussi que votre esprit Se gendarme toujours contre tout ce qu'on dit , MOL. , Mis. II, 5
Est-ce qu'au simple aveu d'un amoureux transport Il faut que notre honneur se gendarme si fort ? , MOL. , Tart. IV, 3
Je ne vois pas contre eux de quoi se gendarmer , TH. CORN. , l'Inconnu, I, 5
Je m'en vais la rejoindre et tâcher de calmer Son esprit violent, prompt à se gendarmer , REGNARD , le Distrait, III, 5
XVIe s.
Pour se vouloir eslever et gendarmer de ce sçavoir qui nage en la superficie de leur cervelle, ils vont s'embarrassant et empestrant sans cesse , MONT. , I, 146
[Vénus] gendarme le tendre coeur des pucelles au giron de leurs meres , MONT. , II. 10
Cette canaille de vulgaire s'aguerrit, et se gendarme à s'ensenglanter jusques aux coudes , MONT. , III, 109
Gendarme.