GENDARME

Prononciation : jan-dar-m'
Nature : s. m.

1Anciennement. Homme de guerre à cheval armé de toute pièces et qui avait sous ses ordres un certain nombre d'hommes à cheval.
On ne connut plus que les gendarmes ; le gens de pied n'avaient pas ce nom, parce qu'en comparaison des hommes de cheval, ils n'étaient point armés , VOLT. , Moeurs, 38
Il [Charles VII] conserva des compagnies réglées de quinze cents gendarmes ; chacun de ces gendarmes devait servir avec six chevaux , VOLT. , ib. 80 En ce sens, on écrit quelquefois gens d'armes. Plus tard il s'est dit des cavaliers de certaines compagnies d'ordonnance quoiqu'ils fussent armés à la légère. Gendarmes du roi, de la reine, du dauphin, compagnies de gendarmes qui avaient pour capitaines le roi, la reine et les princes de qui elles portaient le nom. Un tel sert dans les gendarmes. Il s'est dit aussi d'un soldat en général.
Seule j'ai par mes charmes Mis au joug les taureaux et défait les gendarmes , CORN. , Médée, II, 1
Mais comme elle entendit un grand bruit de gendarmes.... , MAIRET , Mort d'Asdrub. V, 2
....Le lendemain, on trouva dès l'aurore Les deux gendarmes morts sur la statue assis , V. HUGO , Ball. 8
Fig. C'est un beau gendarme, s'est dit d'un homme qui a bonne mine à cheval. Cette phrase a vieilli. Familièrement. C'est un gendarme, un vrai gendarme, c'est une femme forte et hardie. Cette phrase est encore usitée. Il se dit aussi d'un bourru qui gronde sans cesse. Il a un oncle qui est un gendarme, un vrai gendarme.
2Aujourd'hui soldat appartenant à un corps qui est chargé de maintenir la sûreté et la tranquillité publiques.
Un mot avec paraphe....et aussitôt gendarmes de courir, prison de s'ouvrir ; quand vous y serez, la charte ne vous en tirera pas , P. L. COUR. , Lett. IV
Les gendarmes, qui revoyaient cette armée pour la première fois depuis son désastre, étonnés à l'aspect de tant de misère, effrayés d'une si grande confusion, se découragèrent , SÉGUR , Hist. de Nap. X, 6 Par extension et dénigrement, nom donné à celui qui fait un moment la fonction du gendarme.
Ne m'assommez pas, gendarme que vous êtes, s'écria-t-il à la vue du bâton levé sur lui , CH. DE BERNARD , la Peau du lion, § X
Gendarmes d'élite, gendarmes qui font le service auprès du souverain.
Vous êtes né [l'empereur parlant à Wintzingerode] dans les États de la confédération du Rhin ; vous êtes mon sujet ; vous n'êtes point un ennemi ordinaire, vous êtes un rebelle, j'ai le droit de vous faire juger ; gendarmes d'élite, saisissez cet homme-là ; les gendarmes restèrent immobiles, comme des hommes accoutumés à voir se terminer sans effet ces scènes violentes, et sûrs d'obéir mieux, en désobéissant , SÉGUR , Hist. de Nap. IX, 6
3Nom donné à certains points qui se trouvent dans les diamants ressemblant à une fêlure et en diminuant le prix. 4Petite tache qui se forme à l'oeil. Il a un gendarme à l'oeil. 5Pièce de fer de la charrue, servant à arrêter les herbes qui s'embarrasseraient dans les jambettes de l'age. 6Au pluriel. Bluettes qui sortent du feu. Petites parties de lie qui se trouvent quelquefois dans le vin. XIVe s.
Chevaucheurs estoient ceulx que nous appelons maintenant gens d'armes , BERCHEURE , f° 1, verso.
XVe s.
Jean Harleston fist sonner ses trompetes et armer toutes ses gens d'armes, tant de cheval que de pié, et fit tout tirer aux champs , FROISS. , liv. I, p. 461, dans LACURNE
Le roy Charles VII assembla son conseil pour regarder et avoir avis sur les gens d'armes qui destruysoient son royaume de toutes parts, et pour mettre les dits gens d'armes en reigle et en ordre et les entretenir sans les perdre et eslongner de luy ; et fut avisé qu'il metteroit sus quinze cens lances choisiz et esluz, et les diviseroit en certains capitaines pour les conduire et gouverner, et que chascune lance auroit deux archers et un coustiller armé , OL. DE LA MARCHE , Mém. liv. I, p. 240, dans LACURNE
XVIe s.
Tallebot disoit : Se Dieu estoit gent d'arme, il seroit pillard , FABRI , Art de rhétorique, liv. I, p. 101, dans LACURNE
Gens, de, armes.