GEL

Prononciation : jèl
Nature : s. m.

Temps de gelée.
L'incertitude sur la densité de la glace se révèle par les indications très variées que l'on rencontre dans les ouvrages, sur l'expansion subie par l'eau au moment du gel , DUFOUR , Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 1079
XIe s.
[il] Veit les toneires et les vens et les giels , Ch. de Rol. 181
XIIIe s.
En esté chante, En yver plore et me gaimente, Et me desfuelle aussi com l'ente, Au premier giel , RUTEB. , 26
XVIe s.
Les herbes ont chascune leur proprieté, leur naturel et singularité ; mais toutes fois le gel, le temps, le terrouer ou la main du jardinier ou adjoustent ou diminuent beaucoup de leur vertu , LA BOÉTIE , Servitude volont.
Provenç. gel, gil ; espagn. yelo ; portug. et ital. gelo ; du latin gelu ; sanscr. jala.