GAZER

Prononciation : ga-zé
Nature : v. a.

1Mettre une gaze sur quelque chose. 2Fig. Voiler légèrement, déguiser ce qui est trop libre dans un écrit ou ce qui déplairait.
Il est vrai que les défenseurs de cette doctrine ont eu soin de la gazer sous un voile très populaire , MIRABEAU , Collection, t. II, p. 140
Aujourd'hui l'on a la manie De clouer, sur tous les sujets, Le mot pour rire à chaque phrase ; On gaze, dit-on, les objets.... Mais on éclaircit trop la gaze , DEMOUSTIER , dans le Dict. de BESCHERELLE. Absolument. Gazez. gazez.
Gazer au sens propre et au sens figuré n'est, dans le Dictionnaire de l'Académie, qu'à partir de l'édition de 1762. Gaze. 2. GAZER (ga-zé), v. a. Terme d'industrie. Gazer le coton, le passer à la flamme du gaz d'éclairage pour le débarrasser des brins de coton qui n'ont pas subi la torsion.
24 métiers à retordre.... 5 métiers à gazer, de 40 broches chacun.... 2 métiers à cylindrer le coton pour tulle... , Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. IV, p. 229
Gaz.