GAUDIR (SE)

Prononciation : gô-dir
Nature : v. réfl.

1Terme familier et qui commence à vieillir. Se réjouir.
Vatteville se plaisait à aller quelquefois voir les Chartreux, pour se gaudir d'avoir quitté leur froc , SAINT-SIMON , 100, 66
J'étais content que les choses se fussent aussi heureusement conduites, mais je ne m'en gaudis qu'entre les ducs de Chevreuse et de Beauvillier qui l'avaient échappé belle , SAINT-SIMON , 221, 240
2Se moquer. Se gaudir de quelqu'un. XVe s.
Maistre François par son blason Trouva la façon et maniere D'avoir marée à grant foyson Pour gaudir et faire grant chere , VILLON , 1re repue, Comment ils eurent du poisson.
XVIe s.
Monsieur l'abbé et monsieur son valet Sont faits égaux tous deux comme de cire ; L'un est grand fol, l'autre petit follet ; L'un veut railler, l'autre gaudir et rire , MAROT , III, 63
Il estoit aussi aise d'estre gaudy que de se gaudir des autres , AMYOT , Anton. 29
Wallon, si gaudi ; du latin gaudere, se réjouir (voy. JOUIR).