GASPILLER

Prononciation : ga-spi-llé, ll mouillées, et non gaspi-yé
Nature : v. a.

1Mettre en désordre. Gaspiller des papiers. 2Dépenser au hasard, sans but et sans goût. Il gaspille tout son bien. Fig. Gaspiller son temps, le perdre sans profit. Il a gaspillé sa vie, son talent. Se gaspiller, v. réfl. Être gaspillé. Grâce à cette négligence, sa fortune se gaspillait. GASPILLER, DISSIPER. Dissiper son bien, c'est le perdre en dépenses excessives. Gaspiller son bien, c'est le perdre en dépenses répétées, faites au hasard et sans but. Wallon, caspouï ; provenç. guespillar, gispillar, tracasser, taquiner ; du germanique : anglo-sax. gespillan ; anc. h. allem. gaspildan, consumer, prodiguer. Gouspilleur dans Ronsard, et le sens du provençal guespillar permettent-ils de conjecturer que gaspiller est le mème que houspiller (voy. ce mot) ?