GARGOTE

Prononciation : gar-go-t'
Nature : s. f.

1Petit cabaret où l'on donne à manger à bas prix.
Les deux écus que je lui demandais [au régent] étaient pour les leur donner de sa part, afin qu'elles eussent au moins pour quelques jours à manger dans quelque gargote , SAINT-SIMON , 506, 171
Je me mis dans une de ces petites auberges, à qui le mépris de la pauvreté a fait donner le nom de gargote , MARIVAUX , Paysan parv. 1re part.
Car les dragons, race assez peu dévote, Ne parlaient là que langue de gargote , GRESSET , Vert-vert, III
Je retournai le soir à ma gargote , J. J. ROUSS. , Conf. IV
2Par mépris, tout cabaret ou restaurant ou même ménage où l'on mange malproprement. Ce restaurant est une vraie gargote. Voy. GARGOTER ; Berry, gargot, cabinet noir, prison des petits enfants.