GARDIENNAGE

Prononciation : gar-diè-na-j'
Nature : s. m.

Soin de garder et de tenir en état.
Les soins de gardiennage et de réparation que nécessite un vaste bâtiment, un musée , Disc. de M. Barbet au Corps législ. 29 juin 1865 Terme de marine. Ensemble des moyens de conservation appliqués à certains objets dans un port. Gardiennage des tonneaux, des balises. Emploi de gardien.
Gardien. GARDIENNAGE. Ajoutez : La garde des enfants en bas âge.
Se séparer de son enfant en le mettant en nourrice, le plus souvent dans de mauvaises conditions, ou en le plaçant dans un gardiennage où il est élevé au biberon , Réponses aux questions de l'enquête sur le monopole des tabacs et des poudres, p. 185, Paris, 1874
Quelques-unes de ces femmes font ou laissent mourir les enfants de façon à toucher le salaire d'un trimestre entier, pour un gardiennage de quelques jours , A. MANGIN , Journ. offic. 29 déc. 1875, p. 10 888, 1re col.