GARDE-MANGER

Prononciation : gar-de-man-jé
Nature : s. m.

1Lieu pour garder ou serrer de la viande et autres aliments. 2Petite armoire formée de châssis garnis de toile où l'on renferme les aliments et où les mouches ne peuvent pas pénétrer. Au plur. Des garde-manger. XIIIe s.
Le tiers [il] menja que nus nel sot [sut] ; Au gart mangier iluec passot Uns freres qui bien aperçoit Que Renars li ros [le roux] les deçoit , Ren. 15244
XIVe s.
Au commun, trois queux [cuisiniers], dont il y aura toujours les deux à cour, et sera l'un gardemangier , DU CANGE , guardamanzerius.
Pour un estuy de cuir boully armoyé, pour mettre un garde-mengier , DE LABORDE , Émaux, p. 327