garde-barriere

Prononciation : gar-de-ba-riè-r'
Nature : s. m.

1Terme de chemin de fer. Homme préposé à la garde d'une barrière là où une voie ferrée coupe un chemin ordinaire. 2Employé de l'octroi aux portes d'une ville. Au plur. Des garde-barrières, ou, suivant Laveaux (voy. GARDE 4), des gardes-barrières.