GAMME

Prononciation : ga-m'
Nature : s. f.

1Les sept notes principales de la musique disposées selon leur ordre naturel dans l'intervalle d'une octave. Apprendre la gamme. Savoir la gamme. Gamme diatonique, celle qui procède par tons et demi-tons ; gamme majeure, celle où la première tierce est majeure ; gamme mineure, celle où la première tierce est mineure.
Il [Pythagore] appliqua aux cordes tendues par des poids l'expérience qu'il avait faite, et il forma la gamme du genre diatonique , DIDER. , Opin. des anc. phil. (pythagorisme).
Gamme chromatique, gamme qui procède par demi-tons. Fig. et familièrement. Chanter sa gamme à quelqu'un, le réprimander et lui dire des vérités dures.
Si je rencontre ce monsieur Mirobolan, je m'en vais lui chanter diablement sa gamme , HAUTEROCHE , Crisp. médec. III, 9
Je vais bien te chanter ta gamme , SCARR. , Virg. trav. IV
Ne t'afflige point tant, va, ma petite femme ; Je m'en vais le trouver et lui chanter sa gamme , MOL. , Éc. des mar. II, 11
Pas ne finit mère abbesse sa gamme Sans sermonner et tempêter beaucoup , LA FONT. , Psaut.
En même gamme, sur le même ton. Il lui répondit en même gamme. Changer de gamme, changer de langage, de conduite.
Force lui fut qu'elle changeât de gamme , LA FONT. , Mari conf.
Hors de gamme, ne sachant plus que faire, mis dans l'embarras.
Croyant par là les galants hors de gamme , LA FONT. , On ne s'avise....
Mettre quelqu'un hors de gamme, le déconcerter, lui rompre ses mesures, le réduire à ne savoir plus que répondre.
Ma foi, tous ces détours me mettent hors de gamme , HAUTEROCHE , Soup. mal apprêté, 1
En sachant la passion dominante de chacun, on est sûr de lui plaire ; et néanmoins chacun a ses fantaisies contraires à son propre bien, dans l'idée même qu'il a du bien ; et c'est une bizarrerie qui met hors de gamme , PASC. , Pensées, t. I, p. 287, édit. LAHURE.
En un autre sens, être hors de gamme, n'être pas en mesure.
Villeroy était destiné pour la Flandre, Boufflers était hors de gamme et tous les autres maréchaux aussi ; restait Villars.... , SAINT-SIMON , 143, 84
Crier à haute gamme, crier très fort.
Il continuait toujours le premier air ; Hortensius, en colère, le frappa plus ferme qu'auparavant, ce qui fit crier le vielleux en haute gamme , Francion, IV, p. 156
Un fou de haute gamme, un fou achevé. Ceci passe votre gamme, ceci est au-dessus de votre portée.
2Gamme ou gamma ut, s'est dit primitivement de la série des premiers degrés diatoniques. 3Terme de physique. Dans la construction chromatique de Chevreul, gamme franche, nom de soixante-douze couleurs distinctes, divisées chacune en vingt tons, et dites franches parce que les dix premiers tons au moins de chacune d'elles ne contiennent pas de noir. Il se dit en général d'une succession de nuances.
Une planche coloriée qui donne la gamme des nuances de la peau et des yeux [chez l'homme] , BROCA , Presse scientif. 1er juillet 1865, p. 30
En peinture, gamme de tons, succession de tons, de couleurs qui s'harmonisent.
XIVe s.
Assez l'avez-vous dict, ma dame ; Par vos dictz j'entens bien la game , l'Alch. à nat. 652
XVe s.
Trop entré en la haulte game, Mon cueur, d'ut, ré, mi, fa, sol, la, Fut jà pieçà, quant l'afola Le trait du regard de ma dame , CH. D'ORL. , Chans. 52
Quant au regard de demoyselles, Grosses bourgeoyses, gentilz-femmes, Il n'y a que redire en elles ; Elles sçavent trop bien leurs games , COQUILL. , Monol. des perr.
XVIe s.
Le vin lui remettoit sa haute game en la teste, qui le faisoit toujours retourner à ses bonnes coutumes , DESPER. , Contes, IV
Je fus.... Et fol jusqu'à la haute game , MAROT , III, 227
Je passoye par l'eglise de Saint Martin, quand la gamme sonnoyt , PALSGR. , p. 484
Gamma, nom de la troisième lettre de l'alphabet grec, qui répond à notre g. Au XIe siècle les notes de l'échelle des sons étaient indiquées par les lettres A, B, C, D, E, F, G, a, b, c, d, e, f, g, aa, bb, cc, dd. La lettre A répondait au la au-dessous de la grosse corde du violon, ou au la grave du violocelle. On ajouta alors une corde encore au-dessous de ce la, le sol grave du violoncelle, et on la désigna par le grec, pour ne pas reprendre le G ni le g. C'est Gui d'Arezzo qui le dit lui-même dans son Microlog. ch. 2 : In primis ponitur graecum a modernis adjunctum. Le gamma commençant alors la série des sons, on a donné à cette série le nom de gamme. 2. GAMME (ga-m'), s. m. Terme de relations de voyages.
Habitation souterraine des Lapons norvégiens , AL. BERTRAND , Archéologie celtique et gauloise, Paris, 1876, p. 28