GAMBILLER

Prononciation : gan-bi-llé, ll mouillées, et non gan-bi-yé
Nature : v. n.

1Terme familier. Remuer les jambes de côté et d'autre quand elles sont pendantes.
Au reste en vous pendant témoignez du courage, Faites la chose avec honneur, Sans gambiller des pieds ou changer de visage , SCARRON , Stances à mademoiselle de Lude
J'en ai vu quelquefois gambiller de petits [présidents] qui avaient peine à se tenir [assis sur leurs siéges élevés] , SAINT-SIMON , 374, 31
2Terme de marine. Se dit d'un marin qui se porte d'un bout à l'autre d'un cordage tendu, en s'aidant des pieds et des mains. V. a. Changer de bord une voile à bourcet par rapport au mât, en faisant passer sur l'avant la plus longue partie de la vergue et de la voile. Gambiller, v. n. se conjugue avec l'auxiliaire avoir. XVe s.
En gambiant lui et moi es allées, à l'issue de la chambre du roi , FROISS. , III, IV, 41
Anc. franç. gambille, diminutif de gambe, pour jambe (voy. ce mot).