GALEFRETIER

Prononciation : ga-le-fre-tié
Nature : s. m.

Terme vieilli qui signifie homme de rien, homme sans feu ni lieu. J'aurais plus de trente galefretiers à mes trousses, Théâtre ital. la Fausse coquette, dans LE ROUX, Dict. comique. Ou qu'un tas de galefretiers Que l'on voit marcher par les rues, Harangue des gens de Sarcelle à M. de Vintimille contre l'unigenitus, pièce ms. 1732. Calfat ; galefretier signifiant proprement celui qui calfate, et ayant pris un sens péjoratif ; wall. calfurtî. GALEFRETIER. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Deux galefretiers qui n'avoient de moyne que l'habit , PARADIN , Chron. de Savoye, p. 236