GAIZE

Prononciation : ghê-z'
Nature : s. f.

1Nom local d'une certaine roche du département des Ardennes, dite aussi pierre morte, composée surtout de silice, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXX, p. 681. 2Nom d'une couche excessivement dure qu'on rencontre en creusant les mines ou les puits artésiens. Le percement [d'un puits artésien à la butte aux Cailles, à Paris] est devenu presque impossible, par suite de la rencontre de couches excessivement dures que les mineurs, dans leur langage à eux, appellent gaize, le Bien public, 16 fév. 1876, 2e page, 6e col. 3
Nom, dans la Marne, d'un terrain analogue au gault , les Primes d'honneur, Paris, 1869, p. 233