GABELEUR

Prononciation : ga-be-leur
Nature : s. m.

1Employé de la gabelle.
[Il y a] des provinces qui jouissent d'une liberté à cet égard [le sel] qui fait regarder avec raison les autres comme étant dans la plus arbitraire servitude de tous les fripons de gabeleurs , SAINT-SIMON , 479, 197
2Homme chargé de faire sécher le sel. XIIe s.
[Que] escerst [tire] li gablere tute la substance de lui, e departent li estrange les labors de lui , Liber psalm. p. 169
XVIe s.
La cruelle avarice des fermiers, gabelleurs et usuriers romains , AMYOT , Lucull. 35
....Pour remedier au soulevement des Rasez, qui commencerent contre les gabeleurs de Marseille , D'AUB. , Hist. II, 137
Gabeler ; provenç. gabellador.