GABARIT

Prononciation : ga-ba-ri
Nature : s. m.

1Terme de marine. Modèle de grandeur naturelle que les charpentiers font avec des pièces de bois fort minces pour représenter la longueur, la largeur et le calibre des membres et des parties du vaisseau, et d'après lequel ils travaillent les pièces de bois qui doivent effectivement entrer dans le bâtiment. Le gabarit du maître couple, de l'étrave, de l'étambot. Les gabarits d'un vaisseau. À voir les gabarits de ce bâtiment, il doit être du port de cent, de deux cents, de cinq cents tonneaux. Un vaisseau d'un bon gabarit est celui qui est fait exactement d'après un bon modèle, c'est-à-dire qui est bien coupé et bien construit. Au plur. Faux gabarits, pièces de bois qui soutiennent momentanément les lisses. 2Terme militaire. Mot qui, passant de la marine à l'armée de terre, désigne la contenance des caissons de vivres, leurs dimensions, leurs formes. On écrit aussi gabari, sans t, ce qui s'accorde mieux avec le verbe gabarier.
J'approuve la pensée que vous avez de faire voir à M. du Quesne le gabari du vaisseau de 30 pièces de canon, que vous avez arrêté avec M. Colomb , COLBERT , à Arnoul, 10 sept. 1678, dans JAL
Provenç. garbi ; ital. garbo ; de l'esp. galibo, modèle, de l'arabe qalib ( a avec un accentlong), moule, forme. C'est une autre forme de calibre (voy. ce mot). GABARIT. Ajoutez : - REM. Ce mot n'est pas seulement un terme de marine ; il s'applique d'une manière générale à toute pièce mince en bois ou en métal découpée ou façonnée suivant un profil qu'on doit reproduire. Ainsi, il y a des gabarits en tôle qui sont employés dans la fabrication des armes. Il y a des gabarits en bois qui servent à construire les gabions. Il y a même des gabarits en bois mince, en carton ou en papier qui servent de guides aux dessinateurs pour tracer des courbes.