gerondif

Prononciation : jé-ron-dif
Nature : s. m.

1Terme de grammaire latine. Forme de l'infinitif des verbes actifs, constituant une sorte de déclinaison, et ajoutant à la signification du verbe l'idée de ce qui va se faire, ou doit se faire, ou se fait. Il y a en espagnol un gérondif qui se distingue, par la forme, du participe présent. 2Dans la grammaire française, nom proposé pour le participe présent.
Oserais-je proposer une nouveauté, qui serait d'assigner au participe actif le nom de gérondif et de conserver le nom de participe, au passif lui seul ? , D'OLIVET , Ess. gramm. ch. 4 Nom donné souvent à la locution composée de la préposition en et du participe présent.
La règle subsiste toujours que le gérondif doit se rapporter au substantif qui sert de nominatif au verbe, dont il exprime une circonstance , D'OLIVET , Rem. Racine, § 67
Prov. gerundiu ; esp. et ital. gerundio ; du lat. gerundivus modus, et gerundium ; les grammairiens latins tirent gerundivus ou gerundium de gerundi, appelant cette forme de l'infinitif gerundi modos, manières de faire, parce que cette forme nous présente comme faisant quelque chose (voy. GÉRER).