genisse

Prononciation : jé-ni-s'
Nature : s. f.

Jeune vache qui n'a point porté.
Une génisse qui n'aura point encore porté le joug, ni labouré la terre , SACI , Bible, Deutéron. XXI, 3
Deux taureaux combattaient à qui posséderait Une génisse avec l'empire ; Une grenouille en soupirait , LA FONT. , Fabl. II, 4
Ai-je besoin du sang des boucs et des génisses ? , RAC. , Athal. I, 1
XIIIe s.
Retenez à vostre eus [à vostre besoin] cest tor Et icele genice encor , Ren. 6082
XIVe s.
Jehan Godilles reconnait avoir prins XXV bestes à laine et une genice , DELISLE , Agric. norm. p. 222
Wallon, ginihe ; du lat. junïcem, génisse ; prov. junega ; pays de Côme, gioniscia. Junix est une contraction de juvenix, et vient de juvenis (voy. JEUNE).