gate-maison

Prononciation : gâ-te-mê-zon
Nature : s. m.

Par antiphrase, domestique qui prend trop les intérêts de ses maîtres.
Vous êtes un vrai gâte-maison , LE SAGE , Gil Blas, VII, 15 Au plur. Des gâte-maison ou maisons.
Gâter, maison, ainsi dit parce que le bon serviteur gâte le service pour ceux qui viendront après, en le faisant trop bien et en rendant difficiles les maîtres de la maison.