FULMINATION

Prononciation : ful-mi-na-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Terme de chimie. Détonation de matières fulminantes, produite par une décomposition instantanée.
Cet alcali volatil est le seul intermède qui dégage subitement l'air et cause la fulmination , BUFF. , Min. t. IV, p. 247
2Fig. Terme de droit canonique. L'action de fulminer une sentence. La fulmination d'un monitoire, des bulles.
Tous les diocèses de Sicile furent mis en interdit, et les fulminations redoublées , SAINT-SIMON , 437, 71
La fulmination de la sentence qui déclare l'hérétique excommunié , Trévoux, Mém. 1725, t. I, p. 15
XVIe s.
Les excommunications et fulminations faites par Marcelin Landriano soi disant nonce du pape , D'AUB. , Hist. III, 257
Provenç. fulminatio ; espagn. fulminacion ; ital. fulminazione ; du lat. fulminationem, de fulminare.