FROIDIR

Prononciation : froi-dir
Nature : v. n.

Devenir froid, cesser d'être chaud. Ne laissez pas froidir le dîner. Se froidir, v. réfl. Le dîner se froidit. On dit de préférence refroidir, se refroidir. XIIIe s.
Amors li a gité un dart, Froidir lui fait et eschaufer, Sovent le fait color muer , Fabliaux mss. St Germain, f° 62, dans LACURNE
XVIe s.
Et ne se faisoit plus de nouveaux huguenots, les vieux se froidissants, et s'ennuyants de la longueur , Sat. Mén. p. 132
Froid ; Berry, frédir, ferdir, frédezir.