FRITURE

Prononciation : fri-tu-r'
Nature : s. f.

1Action, manière de frire. L'huile est bonne pour la friture. Friture au beurre. 2La graisse ou le beurre fondu qui sert à frire.
Réformez les règles de votre cuisine ; n'ayez ni roux ni friture , J. J. ROUSS. , Ém. I
3Plat de poissons frits. Friture de goujons. XIVe s.
Ils cheent [tombent] tout droit ou fond de la paelle où le deable fait les fritures d'enfer , Ménagier, I, 3
Pastés de chappons gras, frittures , ib. II, 4
Frire ; prov. frichura, fregidura ; esp. fritura ; ital. frittura. FRITURE. Ajoutez : 4Friture blonde, friture que l'on n'a pas fait trop roussir ; ce qui la rend plus agréable et meilleure.
Nous avons un peu essayé le cuisinier ; la fricassée était bonne, la tourte excellente.... la friture est blonde , SÉV. , à Mme de Grignan, 18 oct. 1679, dans Lett. inédites, édit. Capmas, t. II, p. 37
5Nom donné à l'établissement, dit plus souvent sardinerie, où l'on prépare la sardine à l'huile.