FRIT, TE

Prononciation : fri, fri-t'
Nature : part. passé

Du poisson frit.
Où la tripaille est frite en cent sortes de mets , RÉGNIER , Sat. X Fig. Cet homme est frit, il est perdu sans ressources. Tout est frit, tout est mangé, dissipé.
FRIT. Ajoutez : À d'autres, ceux-là sont frits, donnez-nous d'autres raisons, celles-là ne valent rien, locution tirée de la manière dont on fait la friture de poisson ; quand les premiers poissons qu'on a jetés dans la poêle sont frits, on les retire et on en jette d'autres, CH. NISARD, Quelques parisianismes, 1876, p. 2.