FREUX

Prononciation : freû ; l'x se lie : les freû-z et les corneilles
Nature : s. m.

Espèce de corbeau, dit aussi grolle.
J'ai vu plusieurs fois en été une volée de freux qui logeait et nichait depuis plus d'un siècle, à ce qu'on m'a assuré, dans des trous de rochers exposés au sud-ouest et où on ne pouvait atteindre à leurs nids que très difficilement et en se suspendant à des cordes , BUFF. , Ois. t. V, p. 81, dans POUGENS
Ménage le tire de frugilegus, qui cueille les fruits, mais la forme ne permet pas cette dérivation. Diez le fait venir du germanique : anc. haut all. hruoch, anglo-sax. hrôc ; anc. scand. hrôkr ; angl. rook, par changement de l'h en f, et, pour la finale, comme queux, de coquus. Il faut aussi rapprocher le bas-breton frâo, frâv, corneille.