FRATICELLE

Prononciation : fra-ti-sè-l'
Nature : s. m.

Sectaire du XIIIe et du XIVe siècle qui interdisait toute propriété.
Les fraticelles prétendaient que les vrais chrétiens devaient vivre de charité, n'avoir rien en propre, et qu'il ne fallait point travailler, parce qu'en travaillant on aurait eu droit à quelque chose , SAINT-FOIX , Ess. Paris, Oeuvres, t. IV, p. 344, dans POUGENS, au mot échappé.
Ital. fraticello, diminutif de frate, frère, moine (voy. FRÈRE)