FRATERNEL, ELLE

Prononciation : fra-tèr-nèl, nè-l'
Nature : adj.

Qui appartient, qui convient à des frères. Union fraternelle.
Rompre les sacrés noeuds d'une amour fraternelle , CORN. , Pomp. I, 2
Où vas-tu nous réduire, amitié fraternelle ? , CORN. , Rodog. I, 5 Par extension.
Parmi les doux plaisirs d'une paix fraternelle , BOILEAU , Lutr. I
Charité fraternelle, charité des chrétiens entre eux. Correction fraternelle, réprimande douce, secrète, et dictée par l'esprit de charité qu'on doit à des frères.
XIVe s.
Ce ne semble pas estre amisté ou communicacion fraternel , ORESME , Eth. 248
XVIe s.
Aux biens fraternaux, le frere deboute la soeur ab intestat , Nouv. coust. t. IV, p. 909
Provenç. et espagn. fraternal ; ital. fraternale ; du lat. frater, frère, par l'intermédiaire de l'adjectif fraternus, allongé avec le suffixe al.