FRAGMENT

Prononciation : fra-gman
Nature : s. m.

1Morceau d'une chose qui a été brisée en éclats. Les fragments d'un vase.
Tâche encor d'ajuster ces fragments ramassés , MAIR. , Soliman, I, 6 Terme d'église. Petites parcelles de l'hostie rompue. Faire la collection des fragments de l'hostie. Ancien terme de pharmacie. Les cinq fragments précieux, les fragments qui se détachent, pendant la taille, des cinq pierres précieuses : les saphirs, les grenats, les hyacinthes, les émeraudes et la cornaline, auxquels on attribuait des propriétés cordiales.
2Fig. Ce qui est resté d'un livre, d'un poëme perdu. Les fragments d'Ennius.
Mithridate écrivit à leur roi une lettre que Salluste nous a conservée et qui se trouve dans ses fragments , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. x, p. 227, dans POUGENS
Bérose, ancien auteur chaldéen, dont on retrouve des fragments conservés par Abydène, cités dans Eusèbe, et rapportés mot pour mot par George le Syncelle , VOLT. , Dict. phil. Ararat.
3Morceau d'un livre, d'un ouvrage qui n'est point encore terminé ou qui n'a pu l'être. Sous le titre de Pensées, Pascal n'a laissé que des fragments d'un livre qu'il projetait sur la religion chrétienne. Morceau détaché qui a l'air d'un fragment d'ouvrage, et qui cependant n'a jamais été destiné à entrer dans un ouvrage. Publier des fragments. Fragments historiques. Morceau extrait d'un ouvrage. Il cita un long fragment de Cicéron. Fragment pur, se dit, chez les jurisconsultes, d'un fragment tiré directement d'un auteur, par opposition aux fragments empruntés à un citateur ou à un commentateur. XVIe s.
Sang caillé, chair dilacerée, fragmens ou esquilles d'os , PARÉ , VII, 5
On fera des poudres avec les perles preparées, le spodion, les coraux, les cinq fragmens precieux, le bol armene , PARÉ , XX bis, 16
Prov. fragment ; esp. fragmento ; ital. frammento ; du lat. fragmentum, qui vient du radical frag (voy. FRAGILE).