FRACTURE

Prononciation : fra-ktu-r'
Nature : s. f.

1Action de fracturer. Fracture d'une serrure, d'une porte. 2État de ce qui est fracturé.
La fracture des jaspes paraît être terreuse et semblable à celle d'une argile desséchée, tandis que la fracture des cailloux est luisante comme celle du verre , BUFF. , Min. t. VII, p. 8, dans POUGENS
Dans cette espèce de grande fracture [des monts Apalaches] on aperçoit des sentiers qui serpentent au milieu des précipices avec les torrents , CHATEAUBR. , Amér. Journal sans date.
Dans une vallée on trouve de vastes fractures ouvertes dans des granites, et ces crevasses de 1200 mètres de long sont remplies d'eau bouillante , GRANDEAU et LAUGEL , Revue, 1862, p. 131
3Terme de chirurgie. Solution de continuité des os ou des cartilages. La fracture du bras. Réduire une fracture. Fracture simple, composée, comminutive, directe, indirecte ou par contre-coup. XVIe s.
Une playe avec grande contusion et fracture d'os et inflammation , PARÉ , Introd. 27
Provenç. fractura, frachura ; espagn. fractura ; ital. frattura ; du lat. fractura, de fractum, supin de frangere, briser.