frolement

Prononciation : frô-le-man
Nature : s. m.

Action de frôler, l'effet d'une chose qui frôle. Le frôlement de la langue contre le palais. Je sentis le frôlement de sa robe.
Tout l'air que le poumon chasse dans la trachée au moment de l'expiration est forcé d'enfiler l'ouverture étroite de la glotte, et c'est du frôlement de cet air contre les lèvres de celle-ci que dépend en général la formation de la voix , BONNET , Contempl. nat. Oeuv. t : VIII, p. 33, note 2, dans POUGENS.
Il [le pic noir] fait entendre aussi par intervalles un craquement ou plutôt un frôlement qu'il fait avec son bec en le secouant et le frottant rapidement contre les parois de son trou , BUFF. , Ois. t. XIII, p. 67, dans POUGENS Terme de médecine. Frôlement péricardique ou bruit de frôlement, bruit qui se manifeste dans le coeur lorsque la surface séreuse péricardique est devenue rugueuse. Frôlement hydatique, voy. FRÉMISSEMENT.
Frôler.