frenetique

Prononciation : fré-né-ti-k'
Nature : adj.

1Ancien terme de médecine. Qui a rapport à la frénésie, ou qui en est atteint. Substantivement.
Les frénétiques sont si fous que le plus souvent ils se traitent de fous les uns les autres , FONTEN. , Jugement de Pluton.
Le premier incident dont on est frappé, c'est un frénétique qui s'élance hors de la porte de l'hôpital , DIDER. , Salon de 1767, Oeuvr. t. XIV, p. 291, dans POUGENS
2Poussé jusqu'à la frénésie. Passion frénétique.
Pourquoi les maris ne se sont-ils jamais brûlés pour aller retrouver leurs femmes ? pourquoi un sexe naturellement faible et timide a-t-il eu toujours cette force frénétique ? , VOLT. , Dict. phil. Brachmanes, brames.
XIIIe s.
S'on trueve qu'il estoit fox de nature, ou frenetiques, ou yvrongnes , BEAUMANOIR , LXIX, 10
Prov. frenetic ; espagn. et ital. frenetico ; du latin phreneticus (voy. FRÉNÉSIE).