FOURNISSEMENT

Prononciation : four-ni-se-man
Nature : s. m.

1Action de fournir, de procurer. De l'achat du sel sur les marais pour le fournissement des greniers, Ordonnance sur le sel de 1680. Nous promettons le nombre des vaisseaux de guerre nécessaires pour la sûreté et escorte des vaisseaux et navires chargés de sel pour le fournissement des greniers, Bail Boutet, Lett. pat. du 17 juin 1680. On dit aujourd'hui plutôt fourniture. 2Terme de commerce. Fonds, apport de chaque associé. Ce que l'un des associés doit à la masse, lors du partage, pour avoir joui de la chose commune. Action d'établir les comptes respectifs. Procéder au fournissement. XVe s.
Ung mirouer à mondains plaisirs, Ung fournissement à soupirs.... , COQUILLART , Droits nouveaux.
Fournir.