FOURBISSEUR

Prononciation : four-bi-seur
Nature : s. m.

Artisan qui fourbit et qui monte les sabres, les épées. Fig. Se battre de l'épée qui est chez le fourbisseur, se disputer une chose qui n'est ni à l'un ni à l'autre de ceux qui contestent. XVe s.
Quiconque vouldra estre armurier ou brigandinier, fourbisseur et garnisseur d'espées et de harnois , Ordonn. de Charles VIII, sans date
XVIe s.
Les armes pendues ès boutiques des armeuriers et fourbisseurs , AMYOT , Pélop. 23
Teste à teste comme deux fourbisseurs , COTGRAVE ,
Fourbir. L'ancienne langue disait forbeur.