FOUILLER

Prononciation : fou-llé, ll mouillées, et non fou-yé
Nature : v. a.

1Creuser la terre. On fouille la terre pour établir les fondements. Fouiller les ruines de Ninive, de Babylone.
En fouillant à fond de cuve les terrasses de ce jardin, il trouva des coquillages fossiles, et il en trouva en si grande quantité, que son imagination exaltée ne vit plus que coquilles dans la nature , J. J. ROUSS. , Conf. VIII
Il ne s'agissait pas moins que de faire fouiller la terre à deux pieds et demi de profondeur, de la cultiver d'abord comme on cultive un jardin , BUFF. , Hist. nat. introd. Oeuv. t. VIII, p. 400, dans POUGENS. Par extension.
Une bombe ardente.... Tombe et fouille à grand bruit le pavé des cités , V. HUGO , Odes, III, 6
Ton cheval a l'oeil intrépide.... Ses pieds fouillent le sol, sa croupe est belle à voir , V. HUGO , Orient. 24
2Chercher en creusant.
Aldovrande remarque qu'elle [la bécassine] a le bout de la langue terminé comme les pics par une pointe aiguë, propre à percer les vers qu'elle fouille dans la vase , BUFF. , Ois. t. XIV, p. 257, dans POUGENS
Ils dégradent aussi les bords des ruisseaux en y fouillant les oignons des nymphaea dont ils vivent , BERN. DE ST-PIERRE , Étude V Fouiller de la pierre, chercher de la pierre, Dict. d'architect. 1746.
3Fouiller quelqu'un, chercher dans ses poches pour voir s'il n'y cache point quelque chose.
L'autre jour j'y lisais [dans Plaute] d'un vieillard qui, ayant surpris quelqu'un auprès du lieu où il avait caché son trésor, le fouilla, lui fit montrer la main droite, et puis la gauche, et, n'y trouvant rien.... , VOIT. , Lett. 91
On le fouille et l'on trouve enfin le passe-port , MAIRET , Mort d'Asdrub. III, 3
Allons, rends-le-moi, sans te fouiller , MOL. , l'Avare, I, 3
Ils m'ont arrêté et fouillé pour voir si par hasard je ne serais point chargé de quelque papier qui pût tourner au profit des créanciers , LESAGE , Turcar. V, 16
4Fouiller les manuscrits, les bibliothèques, y faire des recherches laborieuses.
Dans le même temps où Boileau donnait son Art poétique, Racine, Iphigénie et Athalie, Quinault, Atys et Armide, où Fénelon écrivait son Télémaque, où Bossuet déclamait ses Oraisons funèbres, où Lebrun peignait, où Girardon sculptait, où du Cange fouillait les ruines des siècles barbares pour en tirer des trésors.... , VOLT. , Dict. phil. Scoliaste.
J'ai voyagé chez beaucoup de peuples ; j'ai fouillé leurs bibliothèques, j'ai consulté leurs docteurs , BERN. DE ST-PIERRE , Chaum. ind. Fig. Fouiller la nature, faire des recherches pour la connaître.
N'est-ce pas l'homme.... Dont la vaste science, embrassant toutes choses, A fouillé la nature, en a percé les causes ? , BOILEAU , Sat. VIII
Fig. Fouiller les cendres des morts, faire une recherche odieuse de la vie d'un homme mort.
5Terme de guerre. Fouiller un bois, y faire une reconnaissance.
Les vainqueurs de Campèche employèrent deux mois à fouiller tous les environs de la ville à douze ou quinze lieues, enlevant tout ce que les fuyards avaient cru sauver , RAYNAL , Hist. phil. X, 11
Ce fut au travers de ce bouleversement que Napoléon rentra dans Moscou ; il l'abandonna à ce pillage, espérant que son armée, répandue sur ces ruines, ne les fouillerait pas infructueusement , SÉGUR , Hist. de Nap. VIII, 8
6Terme de sculpture, d'architecture. Tailler et évider les ornements, pour leur donner plus de relief. Fouiller le marbre. Autrefois on fouillait profondément le marbre des cheminées, le bois des portes, la pierre des corniches. Cette draperie est bien fouillée, les plis en sont grands et bien évidés. Fig. et par abus. Fouiller son style. 7Terme de maréchalerie. Explorer sur un animal, à l'aide de la main introduite dans le rectum, les divers organes du bassin et des environs. 8V. n. Faire des creux dans la terre.
La taupe a fouillé là Vous nous faites fouiller à coups de nerf de boeuf dans les montagnes pour en tirer une espèce de terre jaune qui, par elle-même, n'est bonne à rien , VOLT. , Voy. de Scarmentado.
Plus on fouille dans l'intérieur de la terre, plus on trouve les couches épaisses , BUFF. , Hist. nat. Preuv. théor. terr. Oeuv. t. I, p. 360, dans POUGENS. Par extension.
Le premier qui, chez les Scythes, fouilla dans la cervelle de son ennemi et fit une coupe de son crâne, fut suivi par tout ce qu'il y avait de plus illustre chez les Scythes , VOLT. , Dict. phil. Hérésie.
9Chercher quelque chose en remuant, en déplaçant les objets qui peuvent se cacher. Fouiller dans une armoire. Fouiller jusqu'au fond du coffre. Fouiller dans les poches, et, absolument, fouiller, faire une recherche dans les poches de quelqu'un.
Je vous dis que vous fouilliez bien partout, pour voir si je vous ai volé , MOL. , l'Avare, I, 3
Fouiller à la poche, dans sa poche, dans sa bourse, mettre la main à sa propre poche, à sa bourse, pour y chercher quelque chose. Fouiller à l'escarcelle, fournir de l'argent, faire une dépense.
C'est à ce coup.... Qu'il faut fouiller à l'escarcelle , LA FONT. , Fabl. IV, 4
10V. n. Faire des recherches.
Fouiller dans les monuments de l'antiquité , FLÉCH. , Vie de Commendon, I, 17
Ceux qui vont fouiller dans les siècles passés , MASS. , Carême, Injust.
On est bien détrompé quand on fouille un peu dans l'antiquité , VOLT. , Moeurs, 5
Les ministres étrangers qui ont envoyé des mémoires à leurs souverains s'y sont tous trompés ; il faut fouiller dans les archives de l'empire , VOLT. , Russie, I, 2 Fig. Fouiller dans les secrets de la nature, dans l'avenir. Fouiller dans sa mémoire.
Le chat dit au renard : fouille en ton sac, ami ; Cherche en ta cervelle matoise , LA FONT. , Fabl. IX, 14
Il faut que je vous fasse fouiller un peu plus avant dans mon coeur et que je vous dise quelque chose de ce qui s'y est passé , PELLISSON , Convers. de Louis XIV devant Lille, p. 47
Toutes ses actions qui faisaient l'objet de l'admiration publique y sont examinées à la rigueur ; et l'on fouille jusqu'au fond de son coeur pour en découvrir les pensées les plus cachées , ROLLIN , Hist. anc. Préf. Oeuv. t. I, p. XVI
Si nous voulions fouiller dans les cendres de ces grands noms, dont les titres et les biens ont passé en des mains étrangères.... nous verrions les excès d'un voluptueux à la tête de cette longue suite de malheurs qui ont affligé ses descendants , MASS. , Carême, Enf. prod.
11Se fouiller, v. réfl. Rechercher ce qu'on a dans ses poches. Que chacun se fouille. Faire l'un sur l'autre une recherche dans les vêtements, dans les poches.
Quand ils [Octave, Antoine et Lépide] conférèrent ensemble dans l'île de Reno, ils commencèrent par se fouiller réciproquement, se soupçonnant également l'un et l'autre d'être des assassins , VOLT. , Triumv. Notes.
XIIIe s.
Pourcel ne doivent en nule saison estre soufert en prés, porce qu'il enpirent de fuullier , BEAUMANOIR , LII, 5
XVIe s.
Ilz se meirent à fouiller les sepultures des roys de Macedoine qui y sont enterrez, et ravirent ce qu'ilz y trouverent d'or ou d'argent , AMYOT , Pyrrhus, 59
Contraignant les barbares à rendre le butin, jusques à vouloir visiter et fouiller par tout , AMYOT , Agésilas, 17
La nature n'a pas fait que toutes bestes fouillassent les racines , AMYOT , de la Tranq. d'âme, 29
On ne voyait autre chose que gens courbez vers la terre qui fouilloient des pierres et les transposoient d'une place en une autre , AMYOT , Anton. 58
Il le laissoit approcher de luy sans le faire visiter ni fouiller , AMYOT , Dion, 18
Qu'il n'est aucun sens que l'esprit humain ne trouve aux escripts qu'il entreprend de fouiller , MONT. , II, 352
Bourguign. feuillé ; provenç. fozilhar ; d'une forme fodiculare, tirée, par développement, du latin fodicare, fréquentatif de fodere, fouir. Le génevois fougner, le berrichon fouger, l'italien fognare, faire les égouts, répondent sans doute à fodicare.