FOUGADE

Prononciation : fou-ga-d'
Nature : s. f.

1Ancien synonyme, aujourd'hui inusité, de fougasse. 2Terme populaire. Mouvement impétueux et désordonné. Il travaille par fougades. On dit aussi foucade. XVIe s.
Le pere avoit dressé une foucade, de laquelle pensant empoigner son fils, il y fit sauter trente-six des siens , D'AUB. , Hist. I, 232
Fougade, coup de tête , COTGRAVE ,
Quand le grand Thimotée, de sa main fusillarde, Pinçottoit un assaut sur sa harpe nazarde, Il mettoit en foucade Alexandre le Grand , AUFFRAY , Zoanthropie tragi-com. p. 20, dans POUGENS.
Fougade a signifié une mine, et, par une métaphore aisée à saisir, un coup de tête ; c'est par le radical le même mot que fougasse.