forvetu

Prononciation : for-vê-tu
Nature : s. m.

Terme vieilli. Homme de néant à qui on a mis un bel habit sur le corps. L'Académie écrit fort-vêtu ; mais c'est une mauvaise orthographe. Fort-vêtu ; ne pourrait rien signifier. C'est forvêtu qu'il faut écrire, c'est-à-dire vêtu hors de sa condition. On n'a qu'à comparer les autres composés avec fors, pour se convaincre qu'il en est ainsi. Fors, hors, et vêtu.