FORMULE

Prononciation : for-mu-l'
Nature : s. f.

1Forme d'expression qui contient les termes mêmes dans lesquels un acte doit être conçu. Formules des actes judiciaires. Formule de testament. Formule de serment. Formules de prières. Terme de diplomatique. Formules initiales des chartes, l'invocation, la suscription et le préambule. Formules finales, la salutation, l'annonce du sceau, la date et les signatures. Cette célèbre formule de Marculfe était bien souvent mise en usage :
Moi, pour le repos de mon âme, et pour n'être pas placé après ma mort parmi les boucs, je donne à tel monastère, etc. , VOLT. , Moeurs, 20
Il se dit aussi pour confession de foi.
Les plus habiles d'entre eux [évêques ariens] furent chargés de dresser ces formules [de chaque secte arienne] qu'ils concertèrent tous ensemble avec une extrême exactitude , FLÉCH. , Hist. de Théod. III, 22
Formules philosophiques, phrases qui résument et définissent un système, un point de vue. Fig. On dit d'un homme dont le langage a quelque chose de sentencieux et de compassé : Il ne parle que par formules.
2Terme de droit romain. Acte par lequel le préteur précisait le point litigieux, et déterminait le juge qui devait en connaître. 3Par extension, certaines expressions qu'il faut prononcer en certaines circonstances.
Il n'y avait alors aucune formule de titres usitée en Europe ; on disait aux rois votre excellence, votre sérénité, votre grandeur, votre grâce indifféremment , VOLT. , Ann. Emp. Henri IV, 1077
La formule principale de tous les mystères était partout : Sortez, profanes ; les chrétiens prirent aussi dans les premiers siècles cette formule , VOLT. , Dict. phil. Initiation.
4Certaines expressions cérémonieuses ou de convenance dans les relations habituelles de la vie. La formule qui termine une lettre. Formules de politesse. Laissons de côté ces vaines formules.
Il [le courtisan] a des formules de compliments pour l'entrée et pour la sortie à l'égard de ceux qu'il visite ou dont il est visité , LA BRUY. , VIII
Vous êtes au-dessus des formules de lettres , VOLT. , Lett. Mlle Clairon, 30 août 1765
5Terme de mathématique. Ensemble de termes algébriques contenant l'expression générale d'un calcul ou son résultat. Formule algébrique. Formule différentielle. Formule intégrale.
Il [König] fit, l'année passée, le voyage de la Haye à Berlin, uniquement pour aller conférer avec Maupertuis sur une formule d'algèbre et sur une loi de la nature dont vous ne vous souciez guère , VOLT. , Lett. Mme Denis, 24 juill. 1752
6Terme de chimie. Formule atomique, ou, simplement, formule, celle qui réunit les symboles ou éléments entrant dans la constitution d'un composé quelconque, et dans laquelle chaque corps simple est représenté par une ou deux des premières lettres de son nom. Formule rationnelle, celle qui, par un certain arrangement des signes, tend à représenter la manière dont les éléments sont combinés entre eux. Ex. : CO2. PbO indique de l'acide carbonique combiné avec du protoxyde de plomb. Formule brute, celle qui indique simplement les quantités des éléments entrant dans un composé. Ex : CPbO3 indique une combinaison de carbone, de plomb et de 3 équivalents d'oxygène. 7Terme de médecine. Exposé des substances qui doivent entrer dans un médicament composé, avec indication de la dose de chacune d'elles et de la forme pharmaceutique. Lat. formula, forme, formule ; diminutif de forma, forme. Ce mot paraît être devenu français au XVIIe siècle.